15/11/2013

La plongée sous-marine

2427162_l-2.jpgLa plongée sous-marine voit chaque jour le nombre de ses adeptes aug­menter et pour certains, cela devient une véritable passion. Les films du Com­mandant Cousteau, de Luc Besson, de Christian Pétron, pour ne citer que les plus célèbres, montrent au grand public les beautés du monde sous-marin et de nombreux spectateurs sont ainsi tentés de devenir acteurs. Aux États-Unis, il y a près de 3 millions de plongeurs pour 232 millions d'habitants et au Japon, il y en a plus d'un million pour 118 millions d'habitants, alors que la plongée était presque totalement ignorée dans ces deux pays il y a une douzaine d'années.

En France, où les premières plongées avec bouteille ont été effectuées sur la côte méditerranéenne il y a presque 50 ans, on ne compte toujours qu'environ 360 OOO plongeurs licenciés pour 60 millions d'habitants. Bien qu'inventeurs de la plongée avec scaphandre autonome, nous avons donc proportionnellement 4,7 fois moins de plongeurs en France qu'au Japon et 7 fois moins qu'aux U.S.A.

Mais l'ouverture récente de cette activité aux enfants, un plus grand professionnalisme des enseignants, l'abandon de la « pédagogie commando » (n'oublions pas que nos premiers moniteurs étaient pour beaucoup issus des nageurs de combat) au profit d'un enseignement « à la carte », adapté aux aspirations de chaque élève, permettent de penser que ce nombre va croître de façon importante dans un avenir proche.


Les joies que la plongée apportent sont multiples :

  • Évolution dans un espace à trois dimensions, avec cette sensation de légèreté que doit avoir l'oiseau dans le ciel.
  • Surpassement de soi-même, maîtrise de ses premières angoisses, bon­heur lié à une réussite que l'on osait à peine espérer.
  • Découverte d'un monde fantastique, étrange et beau à la fois, où les espèces animales sont multiples et bizarres, où l'architecture des fonds est souvent imposante, et auquel on a le sentiment avec l'expérience, d'appartenir un peu plus à chaque plongée.
  • Luxuriance des formes et plongée au milieu des poissons tropicaux que notre nouveau mode de vie met à la portée de (presque) tous.
  • Sentiment de solitude de l'homme tout petit, dans cette immensité, mais aussi confraternité liée à l'assistance réciproque et au partage des impressions ressenties.
  • Activités annexes passionnantes telles que la photo, le cinéma, la vidéo, les recherches archéologiques, la spéléologie.
  • Débouchés professionnels possibles pour certains : monitorat, travaux sous-marins, biologie, aquaculture, etc.

21:45 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.